Vitrail Saint-Sébastien et Fabien

Le choix de ce vitrail s’explique par la présence d’un document d'archives daté du 17 octobre 1482, certifiant que l'on vénérait déjà ces deux martyrs dans la chapelle Saint-Théodule. Il s'agit donc de deux amis de Dieu, habitués à entendre et à exaucer la  prière des Bovernions.

Saint-Sébastien, martyr, mort en 288

Capitaine de la garde personnelle de l'empereur Dioclétien, Sébastien est chrétien de coeur, sans avoir encore fait profession de Foi. Il peut ainsi mieux secourir ses frères, visiter les prisonniers, leur rendre courage et les fortifier dans leur Foi.

L'Empereur finit par l’apprendre. Furieux, il le fait attacher à un poteau et percer de flèches. Le lendemain, quand on vient pour enlever son corps, on le retrouve en vie. Sébastien se rétablit rapidement. Un jour, il aborde l'Empereur et lui reproche le mal qu'il fait aux chrétiens. L'empereur est stupéfait:"N'est-ce pas toi que j'ai fait mettre à mort à coups de flèches?" "Oui, c'est bien moi, répond Sébastien, mais le Dieu des chrétiens m'a rendu la vie pour t'appeler au repentir."

Sébastien est alors  frappé à coups de verges jusqu'à ce que  mort s'en suive. Pour éviter qu'il soit vénéré comme martyr, on jette son corps à l'eau. Mais il est miraculeusement retrouvé et secrètement enterré dans les catacombes sur lesquelles est bâtie l'église de Saint-Sébastien.

Il est le patron des prisonniers. On l'implore, au même titre que Saint-Maurice et Saint-Georges, contre les ennemis de la religion. Dans nos régions, on l'invoquait aussi en temps de peste et autres maladies. On organisait des processions en son honneur.

Saint Fabien, pape et martyr en 250

Le pape Saint-Anthère vient de mourir. Les fidèles et les membres du clergé sont réunis pour lui nommer un successeur. Fabien, un simple laïc, revient de la campagne et  passe par hasard sur la place. Une colombe se pose alors sur sa tête. Malgré sa résistance, on l'assied de force sur le trône pontifical. Son pontificat dura 16 ans.

Fabien a été un administrateur avisé  qui a distribué la ville de Rome en sept régions dirigées par sept diacres. Il a envoyé en Gaule sept missionnaires pour convertir les  païens. Il a été une des premières victimes de la persécution de Dèce. Son corps se trouve dans la basilique Saint-Sébastien, raison pour laquelle on a pris l'habitude de les fêter le même jour. 

Administration communale de Bovernier
Rue Principale 105
1932 Bovernier
027 722 29 09
Horaires d'ouverture Lundi - jeudi : 08h30 - 11h30
powered by /boomerang et photos par lindaphoto.ch